Le CEO ad interim d'UBS soutient la banque d'investissement

L'UBS doit rester active dans la banque d'investissement, estime son directeur général (CEO) ad interim Sergio Ermotti. Mais elle devra se cantonner à des affaires qui ne mettent pas en péril sa réputation, a-t-il dit dans un interview publié dimanche par le "SonntagsBlick".La banque d'investissement représente pour UBS un "grand intérêt complémentaire", relève M. Ermotti. Quelque 40% de toute la fortune placée dans la banque appartient à des clients qui possèdent 50 millions de francs ou davantage, et qui doivent pouvoir bénéficier des services de ce type de banque. /SERVICE


Actualisé le