La viande de veau sera rose - la filière a trouvé un consensus

Les veaux ne peuvent plus être nourris uniquement avec des produits laitiers ou du fourrage afin que leur viande reste blanche. L'ordonnance sur la protection des animaux interdit cette pratique depuis janvier. Les producteurs ont trouvé un consensus sur la couleur de la chair et l'âge des veaux.

Des seuils limites ont été fixés pour la couleur de la viande, l'âge des veaux étant défini comme nouveau critère de qualité. La "viande de veau de qualité" proviendra de petits âgés de 160 jours au maximum, nourris avec de grandes quantités de lait ou de produits laitiers, a annoncé Proviande mardi. La viande de veaux plus âgés ne pourra pas être vendue au même prix.

Idem pour la couleur de la viande. Selon la nouvelle ordonnance, les veaux doivent avoir libre accès à l'eau et au fourrage grossier comme le foin ou la paille. Leur chair prend dès lors une coloration allant du rose au rougeâtre.

Si la viande est rouge, elle ne peut pas être vendue comme "produit de qualité". Elle sera donc vendue moins cher. Un seuil limite pour la viande claire est également introduit: une chair blanche indiquera que les prescriptions en matière de protection des animaux n'ont pas été respectées, ce qui est sanctionné par une déduction sur le prix.

Veaux anémiques

L'ensemble de ces décisions - portées par Proviande, les autorités et les protecteurs des animaux - est récapitulé dans une recommandation de la branche. Par le passé, médecins et diététiciens recommandaient explicitement aux consommateurs la viande de veau de couleur claire comme étant "légère et digeste", rappelle Proviande.

Ce précepte n'est plus valable. La couleur claire de la viande de veau est due à un manque de fer, ce qui rend les petits anémiques.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes