La situation de Petroplus préoccupe le gouvernement neuchâtelois

Le Conseil d'Etat neuchâtelois est préoccupé par les graves problèmes financiers de Petroplus, propriétaire de la raffinerie de Cressier. L'agence de notation américaine Standard & Poor's a pour sa part abaissé la perspective de Petroplus de "B" à "CCC+"Le scénario le plus probable, selon le ministre de l'économie Thierry Grosjean, est que Petroplus se sépare d'une ou plusieurs raffineries. A ses yeux, il ne s'agirait pas forcément de celle de Cressier. Des investisseurs pourraient aussi manifester leur intérêt pour une reprise, avance-t-il. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes