La crise du PC fait encore chuter les résultats de Dell

Le groupe informatique américain Dell, au coeur d'une bataille boursière, a publié jeudi des résultats trimestriels moins mauvais que prévu malgré un septième recul consécutif de son bénéfice net. Ses marges ont continué de se détériorer dans les PC.

Entre début mai et fin juillet, deuxième trimestre de l'exercice décalé du groupe, le résultat net a chuté de 72% à 204 millions de dollars (189 millions de francs).

Le bénéfice ajusté par action a néanmoins dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 25 cents. Le chiffre d'affaires pour sa part a stagné à 14,5 milliards de dollars, alors que le marché s'attendait à un recul.

La division à destination des entreprises a amélioré son chiffre d'affaires de 8% à 3,3 milliards de dollars et son bénéfice d'exploitation de 9% à 137 millions.

La division d'informatique grand public a vu en revanche son chiffre d'affaires baisser de 5% à 9,1 milliards de dollars, et enregistre seulement 205 millions de dollars de bénéfice d'exploitation (-71%).

Recul des portables et tablettes

A contre-courant du marasme sur le marché des PC, dont il est numéro trois mondial derrière le chinois Lenovo et son compatriote HP, Dell a réussi à augmenter ses ventes d'ordinateurs de bureau de 1%, surtout grâce à des baisses de prix.

Sa division "mobilité", qui inclut les ordinateurs portables et les tablettes, accuse pour sa part un recul des ventes de 10%.

Bras de fer

Ces mauvaises nouvelles n'émouvaient guère les investisseurs. Dans les échanges électroniques suivant la clôture, l'action Dell perdait 0,40% à 13,65 dollars vers minuit.

Depuis plusieurs mois déjà, le marché ne réagit plus qu'aux péripéties du bras de fer sur l'avenir de Dell opposant ses deux premiers actionnaires, le PDG-fondateur Michael Dell et l'investisseur Carl Icahn.

Le premier veut racheter intégralement le groupe, car il espère pouvoir réorienter plus facilement son activité. Le second s'oppose à ce projet de 24,75 milliards de dollars.

L'assemblée générale extraordinaire devant permettre de trancher a déjà été reportée à trois reprises. Elle est maintenant programmée pour le 12 septembre. Dans l'attente de l'issue du combat, le groupe a renoncé à faire des prévisions sur ses résultats pour les mois à venir.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes