La Suisse refuse l'extradition du pirate de l'air éthiopien

Le copilote éthiopien qui avait détourné en février sur Genève l'avion d'Ethiopian Airlines qui reliait Addis Abeba à Rome ne sera pas renvoyé dans son pays et sera jugé en Suisse. Berne a refusé son extradition à l'Ethiopie.

L'information, révélée vendredi par "Le Matin", a été confirmée par le porte-parole de l'Office fédéral de la justice (OFJ) Folco Galli. Berne a informé l'Ethiopie qu'une procédure pénale est actuellement ouverte en Suisse contre le copilote pour les mêmes faits que ceux mentionnés dans la demande d'extradition formulée par Addis Abeba.

Le détournement du vol reliant Addis Abeba à Rome est survenu le 17 février dernier. Le copilote, profitant de l'absence du pilote de l'avion parti aux toilettes, s'était enfermé dans le cockpit et avait pris le contrôle de l'appareil pour le faire atterrir à Genève. L'homme n'était pas armé.

Le pirate de l'air, une fois l'avion immobilisé sur le tarmac genevois, s'était immédiatement rendu à la police. Il était sorti du Boeing 757-300 par une des fenêtres du cockpit au moyen d'une corde. Le copilote avait expliqué être menacé dans son pays et qu'il était venu en Suisse pour demander l'asile politique.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes