La SSR plonge dans le rouge à cause de sa caisse de pension

La Société suisse de radiodiffusion (SSR) est passée dans les chiffres rouges en 2012, à cause d'effets imputables à sa caisse de pensions. L'entreprise a en particulier provisionné plus de 150 millions de francs pour l'abaissement du taux d'intérêt technique de 4% à 3,25%.Sans ce montant, la SSR n'aurait pas enregistré de perte en 2012, assure son directeur général Roger de Weck dans une interview à la "SonntagsZeitung". La SSR veut intégrer durablement sa caisse de pensions coûte que coûte, ajoute-t-il. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus