La Bourse suisse termine en hausse de 0,43%

La Bourse suisse a terminé dans le vert jeudi. A la clôture, l'indice vedette SMI affichait une hausse de 0,43% par rapport à la veille à 8261,69 points.

L'indice élargi SPI gagnait lui 0,31% à 8016,83 points. Les indices ont évolué dans le rouge durant la majeure partie de la séance, plombés par les commentaires de la veille de Janet Yellen, la nouvelle patronne de la Réserve fédérale (Fed). De bons indicateurs américains ont permis de repasser dans le vert en fin de séance.

La présidente de la Fed a annoncé, comme prévu, une nouvelle coupe de 10 milliards de dollars dans les achats d'actifs de l'institution. Mais elle a évoqué une éventuelle remontée de ses taux d'intérêt "environ six mois" après la fin des injections de liquidité de la Fed, soit aux alentours du deuxième trimestre 2015.

La volatile Transocean (+2,1%) a fait la meilleure performance du jour. Les bancaires UBS (+2%) et Credit Suisse (+1,5%) ont également bien progressé. La veille déjà, des perspectives de hausses petit à petit des taux d'intérêt avaient soutenu bancaires et assurances.

Soutien des poids lourds

Aux assurances justement, Swiss Re a gagné 0,4%, bien que Merrill Lynch ait placé le titre en "Least Preferred List" du secteur. Zurich a cédé 0,04% et Swiss Life 0,9%. Julius Baer a perdu 0,7%.

Les poids lourds pharma Roche et Novartis ont soutenu le marché avec des gains respectifs de 0,7% et 0,6%. Novartis a annoncé la commercialisation en Allemagne du Lucentis, sous la forme de seringues prêtes à l'emploi. D'autres marchés suivront dans le courant de l'année. Nestlé a en revanche perdu 0,4%.

Les cycliques ont évolué très diversement: ABB et Holcim (chacune +0,6%) et Adecco (+0,3%) ont progressé, alors que Kühne+Nagel (-1,2%), Clariant (-1,0%) et Geberit (-0,7%) ont nettement reculé.

Swatch (-0,5%) a perdu un peu de terrain. Lors de la conférence de presse, le patron Nick Hayek s'est dit optimiste pour l'exercice en cours et a prévu une augmentation des ventes en Chine. Par ailleurs, les exportations horlogères ont encore progressé en février. Richemont (+0,7%) en a profité.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes