La Bourse suisse reprend son souffle

La Bourse suisse a démarré la semaine dans le rouge, repassant sous les 8800 points. Lundi à la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) reculait de 0,97% à 8751,67 points.

Les courtiers parlent surtout de prises de bénéfice: après un gain de près de 7% sur les deux dernières semaines, les investisseurs ont voulu mettre leurs gains au chaud. Parmi les divers titres, Holcim a retenu l'attention après la publication de ses chiffres sur neuf mois.

Les données européennes, chinoises et américaines du jour n'ont pas fourni d'impulsions positives. Le SLI a cédé 0,98% à 1296,97 points et le SPI 0,94% à 8610,24 points. L'ensemble des trente blue chips a fini dans le rouge.

Holcim (-2,6%) a fini avec la lanterne rouge, malgré une ouverture dans le vert. Le cimentier st-gallois a déçu avec ses résultats trimestriels, même si le ralentissement dans la construction sur le Vieux Continent ne constitue pas une surprise.

Pharma à la baisse

Credit Suisse (-2% à 25,06 francs) a aussi nettement fléchi après que Société Générale a réduit sa recommandation pour la nominative à "vendre" et fixé l'objectif de cours à 19 francs. La dégradation est motivée par la capitalisation en dessous de la moyenne de la deuxième plus grande banque suisse. UBS (-1%) fait à peu près comme le marché d'ensemble.

Parmi les autres gros perdants, on trouve les pharma Actelion (-1,8%), Roche (-1,3%) et Novartis (-1,1%). Ces titres ont nettement surperformé le marché ces derniers mois, ont commenté des courtiers et étaient donc particulièrement sensibles à des prises de bénéfice. Nestlé (-0,7%) a fait un peu mieux que le marché.

Swiss Life (-1,7%), Sika (-1,5%), Givaudan (-1,4%) et Aryzta (-1,3%) ont aussi nettement fléchi. SGS (-0,1%) et Zurich (-0,2 %) ont fait mieux que le marché.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes