La Bourse suisse poursuit son rebond (+1,56%)

La Bourse suisse a poursuivi son rebond jeudi. A la clôture, l'indice des vingt valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) progressait de 1,56% par rapport à la veille pour atteindre 7671,70 points.

L'indice élargi SPI affichait lui une hausse de 1,46% à 7238,10 points. Depuis son plus bas de plusieurs mois de lundi dernier, le SMI a déjà regagné quelque 420 points. Jeudi, l'ambiance a été confortée par de bonnes données conjoncturelles américaines. A Wall Street, le Dow Jones est repassé en dessus des 15'000 points.

William Dudley, vice-président de la Fed, a remis en question la prochaine sortie de la politique monétaire très accommodante de la banque centrale américaine.

Roche a progressé de 3,4%. Le bon de jouissance du groupe pharmaceutique bâlois s'est ainsi à nouveau nettement éloigné de son plus bas intermédiaire de lundi à 214,10 francs. Derrière Roche, son rival Novartis a gagné 1,7% et Nestlé 1,2%.

Actelion a progressé de 2,9%. Selon des spécialistes du marché, l'information selon laquelle un comité de la FDA examinera le nouveau médicament Riociguat de Bayer le 6 août prochain soutient le titre de la société biopharmaceutique bâloise. Riociguat est un concurrent potentiel de Tracleer, produit phare d'Actelion.

Julius Baer a gagné 3,2%, alors que Credit Suisse a pris 0,1% et UBS 0,3%, restant en retrait.

Adecco peu attractive à court terme

Après que la BC de Zurich a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "pondérer" , Clariant a progressé de 1,1%. Depuis novembre dernier, époque où la banque avait relevé la recommandation à "surpondérer", le titre a progressé de 34%. Parmi les cycliques, Sika (+2,2%), Transocean (+1,8%), Richemont (+2,0%) et ABB (+1,2%) ont toutes été recherchées.

Adecco a gagné 2,9%. Pourtant, selon des experts, la probabilité croissante d'un refroidissement de l'économie mondiale et donc de la croissance de l'emploi temporaire rendent Adecco peu attractive à court terme.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes