L'industrie du textile suisse en progrès sur tous les fronts

La situation économique de l'industrie du textile et de l'habillement suisse a progressé sur tous les fronts. Les indicateurs de production et d'utilisation des capacités ainsi que les revenus et les carnets de commandes sont en hausse. Seules les exportations ont stagné sur un an.

En juillet, l'utilisation des capacités dans la branche ressort à 79%, soit légèrement supérieure aux mois précédents, a indiqué la Fédération textile suisse. Si cette donnée reste inférieure à la moyenne de l'industrie suisse (82%), la tendance est néanmoins positive.

Tandis que les chiffres de l'industrie ont fait du surplace, ceux du textile et de l'habillement rattrapent leur retard. Près de deux entrepreneurs sur trois sondés par l'association jugent leur situation commerciale bonne ou satisfaisante, un tiers l'estime mauvaise. Le secteur se voit dans l'ensemble mieux noté qu'en début d'année.

200 entreprises

L'état des carnets de commandes s'est aussi redressé en milieu d'exercice, après la dégringolade des premiers mois, mais leur niveau reste encore faible. En juillet, 52% des entrepreneurs qualifient de "normal" leur volume de commandes, 10% le juge très bien étoffé. Pour 38% d'entre eux toutefois, il est insatisfaisant.

Un nuage cependant, sur le front des exportations. Au deuxième trimestre 2014, elles ont stagné sur un an à 376 millions de francs.

La Fédération textile suisse représente les intérêts de 200 entreprises membres. En 2013, le secteur a généré 1,07 milliard de francs et occupait 12'500 collaborateurs.

/ATS


Actualisé le