L'arrivée de l'iWatch ravit la société genevoise Hyetis

La start-up genevoise Hyetis ne craint pas le lancement attendu à l'automne de la montre intelligente d'Apple, l'iWatch. La société, qui a été la première marque de montre connectée conçue et fabriquée en Suisse, s'estime confortée dans sa stratégie.

"Plus il y aura d'acteurs, plus on aura de légitimité", relève son patron Arny Kapshitzer dans un entretien paru vendredi dans "L'Agefi". "Je suis ravi qu'Apple arrive sur ce marché parce que cela veut dire que nous ne nous sommes pas trompés", souligne-t-il.

Les spéculations vont bon train sur la montre connectée d'Apple, alors que le groupe informatique américain vient d'engager le directeur commercial de la marque chaux-de-fonnière TAG Heuer, Patrick Pruniaux.

Selon Arny Kapshitzer, la démarche de la marque à la pomme est logique. "Apple dispose d'un savoir-faire technologique, mais il n'a pas de culture de l'horlogerie et du luxe".

Potentiel d'innovation

A ses yeux, la Suisse dispose dans ce domaine d'un grand potentiel d'innovation. L'horlogerie helvétique doit toutefois faire preuve de plus d'engagement, estime-t-il.

Les acteurs de la branche doivent s'investir davantage dans les technologies que l'on porte sur soi (wearable technologies), souligne le directeur général de Hyetis. Le secteur de la santé s'est déjà orienté dans ces technologies qui ont fait d'immenses progrès, explique-t-il.

Hyetis a lancé l'an dernier une montre intelligente en recourant au financement participatif (crowdfunding). Sa smartwatch, dont le prix se monte à 1200 dollars (1070 francs), permet de photographier, d'enregistrer ou de mesurer température, altitude ou pulsations cardiaques.

/ATS


Actualisé le