L'américain Amgen s'offre son concurrent Onyx

Le numéro un mondial des biotechnologies, l'américain Amgen, va débourser 10,4 milliards de dollars (9,6 milliards de francs) pour racheter Onyx Pharmaceuticals. Cette entreprise de San Francisco est spécialisée dans les traitements contre le cancer.

Amgen a trouvé un accord avec Onyx pour un rachat à 124 dollars par action en numéraire, indique dimanche un communiqué commun. Une première offre en juin, à 120 dollars, avait été jugée insuffisante par le groupe Onyx.

"Nous pensons qu'Amgen est idéalement calibré pour exploiter au maximum le potentiel des produits et du réseau d'Onyx au bénéfice des médecins et des patients", a déclaré dans le communiqué Robert Bradway le président d'Amgen, firme californienne.

L'acquisition permettra à ce leader mondial de s'emparer notamment du Kyprolis, un traitement du cancer du sang, développé par Onyx et qui a reçu l'agrément des autorités américaines en 2012.

Selon le président d'Onyx, Tony Coles, le rachat par Amgen valorise "au maximum" la société au bénéfice des actionnaires et "étend" le potentiel commercial de ses médicaments et sa possibilité de toucher de nouveaux patients. A la clôture vendredi à New York, l'action Onyx avait clos en baisse de 0,54% à 116,96 dollars.

Fin juillet, Amgen avait annoncé pour le deuxième trimestre un bénéfice net en stagnation à 1,26 milliard de dollars. Pour la période, son chiffre d'affaires était en hausse de 5%, à 4,68 milliards de dollars.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus