L'amende reçue par UBS jugée justifiée par la classe politique

La classe politique parle d'une seule voix pour juger l'amende reçue par UBS d'"appropriée" et "compréhensible". Elle se montre en revanche moins unie sur les conséquences politiques de ce scandale. Les Verts réclament la mise en place d'une CEP alors que la droite ne voit pas de raison de légiférer davantage.Le Parti socialiste estime "très compréhensible" que les autorités de surveillance de différents pays sanctionnent durement les coupables et les menacent de porter plainte. Dans un communiqué, le PS réclame le départ de Mark Branson, actuel membre de la direction de la FINMA et directeur d'UBS au Japon à l'époque où les taux du Libor ont été manipulés. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes