L'activité industrielle a ralenti en septembre en Suisse

L'activité industrielle suisse a ralenti en septembre, pour un deuxième mois consécutif. L'indice des directeurs d'achats (PMI) a perdu 2,5 points au regard d'août pour s'inscrire à 50,4 points, juste au-dessus du seuil de croissance de 50 points.

Le repli de l'indicateur établi par procure.ch et Credit Suisse est dû aux composants emploi, carnets de commandes et stocks de matières premières. Le premier a abandonné 4,6 points et clôturé à 47,8 unités, confirmant ainsi le passage sous le seuil de croissance observé en août, écrivent mercredi Credit Suisse et procure.ch.

La composante carnets de commandes a diminué de 0,3 point pour s'établir à 49,6 points, alors que celle des stocks de matières premières s'est fortement contractée, avec une chute de 8,9 points à 46,5 points. Toutefois, ce dernier sous-indice avait atteint le mois passé son plus haut niveau depuis juillet 2011.

La baisse des entrées de commandes laisse augurer une croissance ralentie de la production. Les fléchissements observés en matière d'emploi et de stocks de produits intermédiaires révèlent quant à eux une confiance moindre de la part des entreprises.

La production, dont la croissance s'est maintenue à 54,3 points, et les délais de livraison, qui ont continué de s'allonger, servent communément d'indicateurs de l'utilisation des capacités. Leur évolution sur le mois sous revue donne quelques lueurs d'espoir pour septembre, estiment procure.ch et Credit Suisse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes