L'action Feintool s'envole à la Bourse suisse

Les investisseurs s'arrachaient les actions Feintool à la Bourse suisse. En début d'après-midi, le titre du fabricant bernois de machines de découpage et formage s'envolait de près de 8%, après l'annonce plutôt en matinée d'une augmentation de la participation de groupe allemand Mubea au capital de Feintool.

Dans une annonce publiée en matinée, l'exploitant de la Bourse suisse, SIX a indiqué que le groupe allemand spécialisé dans la sous-traitance automobile Muhr und Bender (Mubea) a porté sa participation dans Feintool de 11,1 à 13,8%. Une information qui a alimenté sur le marché la rumeur d'un rachat du fabricant de machines sis à Lyss.

Vers 13h40, l'action de la société seelandaise bondissait de 7,73% par rapport à la clôture de la veille à 97,50 francs, dans un marché élargi Swiss Performance Index (SPI) en hausse de 0,2%. En juin dernier, le groupe sis à Attendorn, dans le Land allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, avait pour la première fois indiqué détenir 6,1% dans Feintool.

Deux mois plus tard, Mubea - qui avait acquis en juin 2013 les activités dans les tubes de précision en acier à l'équipementier en bâtiment thurgovien AFG Arbonia-Forster basées à Arbon - a porté cette participation à 11,1%. Pour mémoire, Feintool est contrôlé à plus de 50% par une des sociétés de participations d'Artemis Group ainsi que le propriétaire de ce dernier, l'industriel alémanique Michael Pieper.

Secteur d'activité identique

Etabli à Hergiswil (NW), Artemis Group contrôle également le fabricant argovien d'équipements de cuisines Franke. Il détient en outre plus de 30% dans le producteur zougois de revêtements de sols et bandes de transport Forbo et 19% dans l'équipementier automobile zurichois Autoneum.

Artemis Asset Management Group possède de plus 21% du capital-actions d'un autre fabricant bernois de machines, Adval Tech et 11% du spécialiste zurichois des machines textiles Rieter. Artemis Group est aussi actif dans l'immobilier ainsi que les plantations de bois de teck.

Selon des analystes de la banque Vontobel, cités par l'agence AWP, le sous-traitant automobile allemand, en mains familiales, affiche un "certain intérêt stratégique" pour Feintool. Outre des machines, notamment destinées à ses clients de l'industrie automobile, l'entreprise seelandaise produit également des composants pour ces deniers.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus