L'Espagne poussée au sauvetage public le plus cher de son histoire

La situation est pire que prévue chez Bankia, quatrième banque espagnole, qui croule sous les actifs immobiliers risqués. Elle a annoncé vendredi soir une perte de 3 milliards d'euros pour 2011 et demandé une aide à l'Etat de 19 milliards d'euros, un montant record dans l'histoire du pays.Après une première aide publique de 4,5 milliards le 9 mai, sous forme de prêt transformé en participation, la facture s'est peu à peu alourdie. Le ministre de l'Economie Luis de Guindos a évoqué des besoins de 7 milliards, puis de 9. Vendredi matin la presse espagnole tablait sur 15 à 20 milliards. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus