Kinder Morgan fusionne trois filiales pour 71 milliards de dollars

La compagnie américaine de transports de produits énergétiques Kinder Morgan va fusionner trois filiales pour une transaction valorisée à 71 milliards de dollars (64 milliards de francs) dette incluse. Il s'agit de la deuxième plus grosse opération de l'histoire dans le secteur de l'énergie.

Cette transaction se classe en effet juste derrière l'acquisition de Mobil par Exxon en 1999 pour 74,5 milliards de dollars. Dans un communiqué, Kinder Morgan indique qu'il va regrouper sous la même entité (Kinder Morgan Inc) ses filiales Kinder Morgan Energy, Kinder Morgan Management et El Paso Pipeline Partners.

Le nouveau groupe pèsera environ 140 milliards de dollars en Bourse. Il sera coté sous le symbole "KMI" et exploitera environ 130'000 kilomètres de pipelines (gazoducs et oléoducs) et 180 terminaux.

Dans le détail, l'opération se fera en numéraire et en actions, ce qui représente des primes de 12 à 16% comparé aux cours de clôture de chacun des titres vendredi à Wall Street.

Structure simplifiée

Cette opération "simplifie de façon importante l'histoire de Kinder Morgan en passant de quatre sociétés cotées distinctement à une seule (...) et en éliminant la structure de dette", explique le groupe. Il ajoute que la transaction devrait être avantageuse fiscalement pour tous ses actionnaires. Elle devrait permettre de réaliser des économies tout en renforçant les investissements.

En effet, Kinder Morgan va abandonner à travers cette opération son statut de MLP (Master Limited Partnership), ou société en commandite qui distribue tous ses bénéfices à ses actionnaires et qui ne pouvait croître que par une augmentation de capital.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes