Johann Schneider-Ammann entame une visite de travail à Séoul

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann est arrivé dimanche à Séoul pour une visite de travail de quatre jours en Corée du Sud. Il s'est rendu à Panmunjom, dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées.

Le 7 juillet 1953, il y a donc 60 ans, le Conseil fédéral décidait d'y envoyer des soldats suisses armés dans la Commission de supervision des nations neutres. Actuellement, 5 officiers suisses et 5 officiers suédois sont déployés sur le site de Panmunjom. Ils veillent au respect du traité d'armistice de 1953 du côté sud.

La coïncidence de la visite avec l'anniversaire de la décision du Conseil fédéral est un hasard, a expliqué M. Schneider-Ammann, qui reconnaît toutefois que le choix de Panmunjom n'est pas anodin.

Berne souhaite soigner ses relations avec la Corée du Sud, un pays prioritaire de la Suisse dans le domaine de la collaboration scientifique.

Des responsables militaires suisses seront par ailleurs présents lors de la cérémonie qui marquera les 60 ans de l'armistice entre les deux Corées le 27 juillet prochain, a précisé une collaboratrice du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche.

Délégation suisse

Au cours de sa visite, le conseiller fédéral doit rencontrer en particulier le ministre de l'Education, Seo Nam-soo, le secrétaire pour la stratégie future auprès de la présidente, Choi Soon-hong, et le ministre des Sciences, TIC et Innovation, Choi Moon-ki.

M. Schneider-Ammann est accompagné du secrétaire d'Etat à la formation, à la recherche et à l'nnovation, Mauro Dell'Ambrogio, ainsi que d'une délégation scientifique.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus