Italie: le taux de chômage s'est élevé à 13% en février

Le taux de chômage en Italie a atteint un nouveau record en février. Il s'est établi à 13% de la population active, en légère hausse par rapport à janvier (12,9%), selon une estimation provisoire publiée mardi par l'Institut national des statistiques italien (Istat).

Sur une base annuelle, le taux de chômage est en hausse de 1,1 point, précise le communiqué. Il atteint ainsi un nouveau record depuis la création des statistiques mensuelles (en 2004) et trimestrielles (en 1977).

Les économistes de la banque Intesa Sanpaolo s'attendaient à voir le taux de février stagner à 12,9%, mais préviennent que la tendance globale reste à la hausse.

Taux de 42,3% chez les jeunes

Selon des données corrigées des variations saisonnières, le nombre de personnes à la recherche d'un emploi s'est élevé à 3,307 millions en février dans le pays, en hausse de 0,2% par rapport à janvier et de 9% sur un an (+272'000 personnes), indique Istat.

Chez les jeunes actifs de 15-24 ans, le taux de chômage s'est établi juste en dessous de son niveau record (42,4% en janvier), à 42,3%, soit 3,6 points de plus qu'il y a un an. Le nombre de jeunes chômeurs s'établit à 678'000 personnes: plus d'un jeune sur dix (11,3%) de cette tranche d'âge est ainsi en quête d'emploi, souligne Istat.

Faible consommation intérieure

Le nombre de personnes actives en Italie s'est établi à 22,216 millions, en recul de 0,2% sur un mois et de 1,6% sur un an (-365'000). L'Italie est sortie fin 2013 de plus de deux ans de récession, mais son économie peine encore à redécoller vraiment en raison notamment de la faiblesse de la consommation intérieure.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus