Initiative pour des multinationales responsables

L'alliance d'organisations écologistes, d'aide au développement et de défense des droits humains ...
Initiative pour des multinationales responsables

Initiative pour des multinationales responsables

Photo: Keystone

L'alliance d'organisations écologistes, d'aide au développement et de défense des droits humains à l'origine de la pétition 'Droit sans frontières' déposée en 2012 lance une initiative populaire. Elle demande que les multinationales suisses respectent des standards environnementaux et éthiques également à l'étranger.

L'initiative 'Pour des multinationales responsables – protégeons les droits humains et l'environnement' vise à introduire un devoir de diligence. Concrètement, les entreprises devraient effectuer une évaluation des risques et rendre un rapport détaillé, voire, si nécessaire, prendre des mesures afin d'éviter ou de faire cesser les violations des droits humains ou les atteintes à l'environnement.

Ces prescriptions seraient valables pour toutes les entreprises suisses, précise l'association 'Initiative pour des multinationales responsables' dans un communiqué publié lundi. Les risques spécifiques imposant un devoir de diligence touchent toutefois principalement les multinationales et la grande majorité des PME n'est pas concernée.

Le texte de l'initiative est actuellement examiné par la Chancellerie fédérale et le comité est en voie de constitution. Les détails seront publiés en avril et la récolte des signatures débutera début mai.

La nouvelle association regroupe une cinquantaine d'organisations, parmi lesquelles Greenpeace, la Déclaration de Berne, l'Union syndicale suisse (USS) ou encore l'Entraide protestante suisse (EPER). Elles étaient déjà à l'origine de la pétition 'Droit sans frontières', déposée en juin 2012 avec 135‘000 signatures.

Avec leur initiative sur le même thème, ces organisations vont maintenant un pas plus loin. La pétition a été transmise au Conseil fédéral par le Parlement avec pour mandat d'élaborer une stratégie en la matière, mais ce scénario n'a débouché sur aucune mesure contraignante, déplorent ses auteurs. Les nombreuses interventions parlementaires faites ces dernières années non plus.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus