Informatique fédérale: bisbille autour d'écrans d'ordinateurs

Nouveau couac dans l'informatique fédérale: un mandat portant sur la livraison de 40'000 écrans d'ordinateurs est bloqué depuis 2011. Ce mandat a fait l'objet de deux procédures d'appels d'offres et deux entreprises ont déposé plainte.

Dans un premier temps, dix fournisseurs ont fait une offre pour ce mandat de douze millions, a indiqué mercredi à l'ats un porte-parole de l'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), confirmant une information de la "Berner Zeitung". A la suite de quoi il a été attribué au groupe américain Hewlett Packard (HP) et au japonais Fujitsu.

Mais une firme écartée a porté plainte. Selon elle, un des fonctionnaires impliqués aurait dû se récuser. Le mandat a alors fait l'objet d'une seconde soumission légèrement modifiée.

Les heureux élus ont été cette fois-ci MMD Monitors&Displays Nederland BV (Philipps) et Bechtle Direct AG (BenQ), de Gland (VD). Cela n'a pas plu à HP Suisse, qui a à son tour porté plainte, comme l'a confirmé une porte-parole, sans toutefois fournir plus de précisions sur les motifs de cette action.

L'équipement informatique de l'administration fédérale a donné lieu à de nombreux couacs ces dernières années. L'échec du projet informatique Insieme de l'Administration fédérale des contributions a par exemple laissé une ardoise de plus de 100 millions. Le Département de la défense a également acquis plusieurs programmes informatiques qui se sont révélés partiellement incompatibles.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes