Ilford ne trouve pas de repreneur, 220 salariés sur le carreau

Ilford Imaging, en graves difficultés financières, n'a pas trouvé de repreneur à temps et se retrouvera en faillite. Les 220 employés que compte la société basée à Marly (FR) ont été informés de la situation mardi.

"Nous avons activement recherché des investisseurs, malheureusement sans succès", a indiqué à l'ATS Lars Sommerhäuser, directeur opérationnel d'Ilford. La justice civile a été informée de la situation lundi et devra décider ces prochains jours si elle prononce la faillite de la société, a-t-il ajouté.

Les autorités cantonales ont également été mises au courant, notamment l'Office de l'emploi. "Il s'agit de trouver une solution pour que les collaborateurs touchent au moins une partie de leur salaire de juillet qui n'a pas pu être versé", a encore indiqué M. Sommerhäuser.

Ilford avait indiqué début juillet faire face à des problèmes de liquidités, après avoir été lâché par son propriétaire britannique Paradigm Global Partners. Les salaires de juin n'avaient déjà pas pu être versés et l'entreprise avait informé le juge de sa situation d'insolvabilité. Elle disposait d'un mois pour trouver un repreneur.

La cheffe des ressources humaines Susanne Badini s'était alors dit optimiste, estimant que l'entreprise disposait de "chances assez réalistes" car elle a une grande valeur et beaucoup de savoir-faire. Interrogée sur l'éventualité d'un rachat par les cadres ("management buy-out"), elle avait noté qu'une telle démarche nécessiterait des moyens importants - probablement trop pour l'équipe en place.

Paradigm Global Partners a coupé le robinet trois ans à peine après avoir racheté Ilford Imaging Switzerland au groupe japonais Oji.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus