Gripen: Saab respire après la finalisation de son contrat au Brésil

Le Brésil a finalisé lundi le contrat pour l'achat de 36 avions Gripen. Ce contrat est un soulagement pour l'avionneur suédois Saab, qui avait subi en mai un revers avec l'annulation de la commande de 22 appareils par la Suisse.

Le Brésil avait tranché en faveur de l'avion de chasse suédois Gripen NG en décembre. Le contrat porte sur l'achat de 36 appareils pour 4,28 milliards d'euros (5,1 milliards de francs) et la mise en place d'une coopération industrielle entre les deux pays.

Le Brésil sera, avec la Suède, le premier à utiliser la nouvelle génération de cet avion de combat, fleuron de l'industrie militaire suédoise. Les appareils devraient être livrés entre 2019 et 2024.

La finalisation de ce contrat arrive à point nommé. Jeudi, le projet de loi de finances a révélé que le gouvernement devait consacrer 2,9 milliards de couronnes supplémentaires (377 millions de francs) au développement du Jas Gripen E, afin que "le projet Jas n'influence pas négativement les autres achats de matériel planifiés", a expliqué le gouvernement.

La Suisse aurait dû financer partiellement les coûts de développement de cet appareil, mais le peuple a rejeté la commande de 22 avions en mai, laissant la totalité de la facture à Stockholm.

Les appareils commandés par Brasilia, 28 avions une place et huit deux places, sont presque identiques à ceux commandés par la Suisse. Brasilia avait choisi l'avion suédois face au Rafale du français Dassault-aviation et au F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus