Goldman Sachs: courtage des banquiers pour compte propre interdit

La banque américaine Goldman Sachs a décidé d'interdire à des banquiers de faire du courtage en leur propre compte et d'investir dans certains fonds d'investissement. L'objectif est d'éviter des conflits d'intérêts.

Cette décision intervient au lendemain la publication d'enregistrements secrets faisant état d'une connivence supposée entre la banque centrale (Fed) de New York et la banque. La Fed de New York est l'un des régulateurs des établissements financiers de Wall Street.

Désormais, il est interdit aux banquiers de Goldman Sachs d'acheter ou de vendre des actions ou des obligations pour leur compte personnel, a indiqué samedi à l'AFP une source interne ayant requis l'anonymat.

Ces nouvelles règles leur interdisent aussi d'investir dans les fonds d'investissement détenus par des investisseurs activistes. Ces derniers sont redoutés par les directions d'entreprise, car leur but est souvent d'imposer leurs options stratégiques pour valoriser au plus vite leur investissement.

Préserver la réputation

Les banquiers concernés sont ceux intervenant notamment dans les opérations de fusions-acquisitions.

Avant ce durcissement, les banquiers d'affaires de Goldman Sachs pouvaient effectuer des opérations pour leur compte personnel après avoir obtenu l'aval de l'établissement.

Le but de ces mesures, effectives depuis vendredi, est d'éviter des conflits d'intérêts et de préserver la réputation de la prestigieuse institution au moment où une élue américaine demande des auditions de responsables sur le contenu révélé par les enregistrements.

/ATS


Actualisé le