General Motors à l'amende pour absence de réponse sur le rappel

General Motors est sanctionné d'une amende de 7000 dollars (6230 francs) par jour pour ne pas avoir fourni dans les délais prévus des informations sur le rappel de 2,6 millions de voitures pour des défauts du système d'allumage. L'astreinte s'élève pour l'instant à 28'0000 dollars.

Des amendes continueront à être infligées chaque jour à GM jusqu'à ce que le groupe réponde aux 107 questions posées dans le cadre de l'enquête, a annoncé mardi l'administration américaine de la sécurité routière, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). La date limite de réponse avait été fixée au 3 avril.

La NHTSA essaie d'établir pourquoi le constructeur automobile a attendu jusqu'au mois de février pour ordonner le rappel des véhicules alors qu'il a eu vent des premières informations sur le problème, auquel 13 décès peuvent être reliés, il y a plus de dix ans.

Arrêt du moteur

Le défaut peut entraîner un arrêt subit du moteur et la mise hors service des airbags.

Dans un communiqué, GM dit "coopérer pleinement" avec la NHTSA. Il explique lui avoir adressé plus de 270'000 pages de documents et promet de lui en envoyer d'autres.

Selon la NHTSA, il manquait les réponses du constructeur à plus d'un tiers des questions à la date prévue du 3 avril. Les 17 pages de questions ont été soumises à GM le 4 mars.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus