Gate Gourmet: grévistes soutenus dans leur mouvement

Les grévistes de l'unité genevoise de Gate Gourmet ont poursuivi leur mouvement mercredi. Ils ont reçu le soutien de diverses formations syndicales et politiques au cours d'un rassemblement qui a réuni près de 70 personnes à l'aéroport de Cointrin (GE) tôt dans la matinée.

Le Parti socialiste et les Verts genevois ont déposé une résolution au Grand Conseil demandant au Conseil d'Etat de proposer aux différents partenaires liés par la CCT une prolongation de celle-ci au 30 juin 2014, a indiqué le comité de soutien aux grévistes dans un communiqué. Ce délai devrait permettre la reprise des négociations en vue d'un accord.

L'exécutif cantonal est aussi invité à intervenir auprès de l'Aéroport de Genève pour faire respecter les règles du partenariat social au sein des entreprises concessionnaires de l'aéroport. Le texte vise plus largement à agir contre les tentatives de dumping salarial.

Le Syndicat des services publics (SSP) a de son côté envoyé une lettre à la direction de l'Aéroport de Genève pour signaler une récente multiplication des violations des droits syndicaux entravant le travail des syndicalistes, écrit encore le comité de soutien.

Travailleurs temporaires

L'engagement de travailleurs temporaires par Gate Gourmet pour remplacer une partie de son personnel en grève depuis samedi avait été dénoncé par Unia lundi. La direction de l'entreprise avait par conséquent renvoyé les auxiliaires engagés au début du mouvement de débrayage.

Le personnel de l'unité genevoise du groupe proteste contre son employeur qui a dénoncé pour le 31 décembre la convention collective de travail vieille de dix-sept ans, à laquelle sont soumis 122 employés. Vendredi, 86 d'entre eux ont reçu leur congé-modification leur demandant d'accepter des conditions salariales revues à la baisse, faute de quoi ils risquent le renvoi.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes