François Hollande évoque l'emploi au début de sa conférence

François Hollande a admis mardi ne pas avoir "encore gagné la bataille pour l'emploi" lors de la traditionnelle conférence de presse de la présidence française en début d'année. Il a toutefois estimé qu'une "tendance se dessine" en ce qui concerne le chômage. La vie privée du chef de l'Etat n'a pas encore été évoquée.

"Certes, depuis six mois, le chômage des jeunes a reculé. Certes, il y a eu une stabilisation du chômage et une tendance se dessine. Mais nous n'avons pas encore gagné la bataille pour l'emploi", a déclaré le président à l'occasion de la troisième conférence de presse de son mandat.

Il a ajouté qu'en matière de lutte contre le chômage, il "ne s'agit pas de changer de chemin, il s'agit d'aller plus vite, d'aller plus loin, d'accélérer, d'approfondir".

François Hollande a également estimé que la France avait "perdu" de la force économique ces dix dernières années et qu'il y avait eu "une fuite en avant depuis trop longtemps". Il a encore ajouté que "l'action du gouvernement de Jean-Marc Ayrault depuis 18 mois" avait cependant marqué "un coup d'arrêt" à cette fuite.

A l'heure des questions, à la fin de cette conférence de presse qui doit normalement durer environ deux heures, François Hollande devrait faire face à un feu roulant de questions sur sa vie privée après la révélation de sa liaison avec l'actrice Julie Gayet.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes