Forte baisse de l'indicateur de la consommation en Suisse (KOF)

Les perspectives conjoncturelles s'assombrissent en Suisse, à l'orée de l'hiver. Le baromètre du KOF a reculé de 0,8 point en novembre, pour s'établir à 98,7 points, s'éloignant ainsi de sa moyenne pluriannuelle (100) pour la première fois depuis quatre mois.

"Dans le secteur bancaire et dans l'industrie, le climat conjoncturel s'est tendanciellement refroidi", note le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Dans un communiqué diffusé vendredi, les chercheurs relèvent aussi la forte baisse de l'indicateur de la consommation.

Les consommateurs sont plus prudents, face à une situation incertaine. Les détaillants ne fournissent aucune impulsion positive. Dans le secteur du bâtiment en revanche, les perspectives sont plus favorables qu'en octobre.

Le contexte économique mondial semble aujourd'hui plus favorable pour la Suisse. Mais la situation évolue de manière très hétérogène selon les pays.

Commandes sous pression

Les carnets de commandes sont sous pression, poursuit le texte. Les chercheurs zurichois pointent une politique d'achat prudente, qui entraîne un rythme de production modéré.

La construction mécanique, ainsi que la filière bois et textile donnent des signaux plutôt négatifs. L'industrie chimique et agroalimentaire ont en revanche un effet stabilisateur sur le baromètre.

En dessous des attentes

Pour mémoire, après une brève stabilisation en juin, le baromètre conjoncturel du KOF affichait quatre mois consécutifs de hausse, avec un indice proche de la moyenne pluriannuelle. La valeur du mois d'octobre a même été révisée à la hausse, passant de 99,3 points à 99,5 points.

La valeur du mois de novembre est en dessous des attentes des économistes consultés par AWP, qui misaient sur une fourchette de 99,0 à 100,1 points.

/ATS


Actualisé le