Etats-Unis: un banquier suisse demande des garanties à la justice

Un banquier suisse, accusé aux Etats-Unis d'avoir aidé de riches américains à échapper au fisc, demande à pouvoir se défendre devant un tribunal. Mais avant d'entreprendre tout voyage au pays de l'Oncle Sam, cet ex-responsable de la division gestion de fortune de la banque zurichoise Frey a exigé des garanties.

L'accusé a demandé à pouvoir bénéficier de la liberté sous caution par contumace, selon une information relayée par l'agence Reuters. Dans une requête, il demande aux juges de New York de lui garantir un retour en Suisse pendant la durée de la procédure.

Son avocat, qui dit ne pas être parvenu à un accord avec les autorités sur les conditions de cette caution, renvoie à un cas survenu en 2010 en Floride. Le juge avait alors accordé une telle garantie à un accusé.

Les autorités américaines reprochent au banquier d'avoir placé chez Frey des avoirs américains non déclarés en provenance des banques UBS et Wegelin, alors que les deux banques suisses étaient aux prises avec la justice américaine.

Fondée en 2002, la banque zurichoise Frey emploie une trentaine de personnes et gère près de 2 milliards d'avoirs. L'établissement a annoncé l'an dernier sa volonté de suspendre son activité et de rendre sa licence bancaire.

/ATS


Actualisé le