Etats-Unis: nouvelle plainte déposée contre UBS et Credit Suisse

UBS et Credit Suisse sont sous la menace de nouvelles plaintes aux Etats-Unis. Un fonds de pension reproche aux deux grandes banques, ainsi qu'à dix autres établissements, d'avoir manipulé pendant des années le marché des CDS (couvertures de défaillance), tirant à la hausse les coûts pour les investisseurs.Le fonds de pension des travailleurs de la métallurgie accuse les banques d'avoir restreint la concurrence sur ce marché, pesant quelque 27 milliards de dollars (25,3 milliards de francs). Il a déposé une plainte a été déposée dans l'Etat de l'Illinois et étudie la possibilité de déposer une plainte collective.Selon le fonds de pension, le marché des CDS a clairement été divisé en deux: entre ceux qui le contrôlent et le faussent d'une part et ceux qui ont été forcés de se soumettre d'autre part. Les prix n'ont pas été fixés par le marché, mais artificiellement, ajoute-t-il.Enquêtes en coursLes perspectives d'une plainte collective dépendront vraisemblablement des enquêtes menées parallèlement par le ministère de la justice américain et la Commission européenne. Celles-ci devront déterminer si les banques se sont entendues pour entraver la concurrence sur le marché des CDS.Avec ces contrats de protection financière, les investisseurs cherchent à s'assurer contre l'insolvabilité d'entreprises ou de pays. Les CDS permettent également de parier sur la solvabilité d'un débiteur, pouvant mettre ces derniers en difficulté, ce qui a jeté le discrédit sur cet instrument.No commentLa plainte du fonds de pension vise UBS, Credit Suisse, Deutsche Bank, Barclays, Royal Bank of Scotland, HSBC, BNP Paribas, Bank of America, Citigroup, JP Morgan Chase, Goldman Sachs et Morgan Stanley. Tous ces établissements n'ont pas voulu prendre position sur les faits qui leurs sont reprochés ou n'ont pas pu être joints. /SERVICE


Actualisé le