Etats-Unis: lourde amende pour Hyundai et Kia

Les constructeurs automobiles sud-coréens Hyundai et Kia devront payer 100 millions de dollars (97 millions de francs) de pénalité pour avoir exagéré l'efficience en carburant de leurs modèles 2012 et 2013, ont annoncé lundi les autorités fédérales américaines.

Il s'agit de la plus forte amende jamais imposée dans le cadre de la loi américaine sur la propreté de l'air qui date du début des années 70. "Ceci enverra un message fort selon lequel tricher n'est pas rentable", a déclaré le ministre de la Justice, Eric Holder.

Ce règlement, qualifié "d'historique" par l'EPA, l'agence américaine de protection de l'environnement, porte sur près de 1,2 million de véhicules qui ensemble émettront environ 4,75 millions de tonnes de gaz à effet de serre de plus que les deux constructeurs avaient indiqué aux autorités.

"Les entreprises qui respectent les règles ne devraient pas être en concurrence avec celles qui transgressent la loi", a souligné une responsable de l'EPA, Gina McCarthy.

"Cet accord maintient l'intégrité des programmes d'économie de carburant aux Etats-Unis et de réduction des gaz à effet de serre, et aide tous les Américains qui veulent économiser sur les coûts du carburant tout en réduisant l'impact sur l'environnement".

Groupe indépendant

Ce règlement impose à Hyundai de réajuster l'efficience en carburant d'environ un quart de ses véhicules des modèles 2011 à 2013, pour réduire la consommation au cent en ville et sur autoroute affichée de 1,6 à trois kilomètres par gallon (3,78 litres), a précisé le constructeur dans un communiqué.

Hyundai assure aussi qu'il continuera à mettre en oeuvre aux termes de cet accord une série de mesures dont la formation d'un groupe indépendant pour vérifier les tests d'économie en carburant de ses véhicules. De plus, Hyundai poursuivra la vérification de ses modèles 2015 et 2016 pour confirmer l'exactitude de leur efficience en carburant.

"Hyundai a agi de façon transparente, a remboursé les acheteurs des voitures concernées et a complètement coopéré avec l'EPA tout au long de son enquête", a déclaré David Zuchowski, PDG de la filiale nord-américaine du constructeur sud-coréen.

Outre l'amende de 56,8 millions de dollars pour Hyundai et de 43,2 millions pour Kia, les deux constructeurs devront renoncer à 4,75 millions de crédits d'émissions de gaz à effet de serre, représentant plus de 200 millions de dollars, qu'ils avaient réclamés en faisant valoir des réductions de consommation de carburant supérieures à ce que les réglementations prévoyaient.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes