Des certificats d'incapacité de travail délivrés par téléphone

Dès début 2014, le prestataire de télémédecine Medgate délivrera également des certificats d'incapacité de travail après une consultation téléphonique. Ceux-ci ne seront probants que lorsqu'ils seront acceptés par l'employeur, a indiqué Medgate jeudi.

Afin d'éviter tout abus, les certificats d'incapacité de travail seront émis selon des directives internes claires. Celles-ci contiennent tant des instructions médicales que sur le droit du travail.

Ainsi, Medgate attestera d'une incapacité de travail pour cinq jours au maximum et uniquement à 100%. Une incapacité à temps partiel ne peut en effet pas être estimée par téléphone. Le prestataire ne pourra délivrer plus de deux incapacités par année.

Seuls les employés dont le contrat de travail n'est pas résilié pourront bénéficier de cette offre. Par ailleurs, les médecins de Medgate devront informer oralement les patients que les certificats ne seront valables que lorsqu'ils seront acceptés par leur employeur. Raison pour laquelle les malades devront le transmettre le même jour encore.

Après une phase pilote de six mois, le prestataire décidera du lancement définitif de l'offre. Le service de télémédecine a fait quelque 3,4 millions de consultations depuis 2000.

Une majorité des patients a pu être soignée ainsi et n'a pas eu besoin de voir un docteur. Toutefois, après une consultation téléphonique, de nombreuses personnes devaient se rendre chez leur médecin afin d'obtenir un certificat médical. Un doublon qui engendrait des coûts inutiles.

Intérêt mesuré de la FMH

La Fédération des médecins suisses (FMH) va observer avec intérêt ce projet pilote, a indiqué à l'ats jeudi son président Jürg Schlup. Fondamentalement, la FMH ne trouve rien à redire contre ce projet, aussi longtemps qu'il est limité dans le temps et mené par un prestataire sérieux, ce qui est assurément le cas en l'occurrence.

La FMH pose cependant un bémol, soulignant qu'il sera difficile sur le plan médical de délivrer une telle attestation avec suffisamment de sécurité. D'où la retenue de la faîtière quant aux chances d'un tel projet.

L'entreprise emploie dans son centre à Bâle quelque 70 médecins et spécialistes. Ceux-ci conseillent quotidiennement jusqu'à 4300 patients. Medgate dispose également de centres de santé à Soleure et Zurich.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus