Dernier adieu sobre et émouvant à Carsten Schloter à Fribourg

Famille et amis se sont rassemblés lundi après-midi dans la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg pour rendre un dernier hommage sobre et empreint d’émotion à Carsten Schloter. Le directeur général de Swisscom s’est donné la mort à son domicile mardi dernier.

Dès 14h00, proches, collègues et représentants des milieux politiques et économiques se sont succédé sous une pluie battante jusqu’à la cathédrale, devant laquelle se tenaient une vingtaine de journalistes. Parmi les personnalités présentes, la conseillère fédérale Doris Leuthard.

Après avoir béni le cercueil, orné d’une imposante couronne de tournesols sur le parvis, le chanoine Hans Brügger a officié, alternant l’allemand et le français, dans une cathédrale comble. La messe, sobre, était ponctuée de références bibliques à la parole, comme en écho au métier de Carsten Schloter.

"Hors du commun"

Quelques discours ont clos la cérémonie, notamment celui du président du conseil d’administration de Swisscom Hansueli Loosli qui, au nom de l’importante délégation du géant bleu présente dans la cathédrale, a salué " un homme et un directeur général hors du commun".

Des proches du défunt ont également pris la parole, avec d’abord un adieu poignant de ses deux sœurs. "Je sais que tu n’as pas voulu nous blesser, car le plus important pour toi a toujours été de protéger ta famille", a dit l’une d’elles en référence au geste désespéré de son frère.

Incompréhension

Dans un discours chargé d’émotion, l'épouse de Carsten Schloter, dont il était séparé, a dit ne pas comprendre ce geste, évoquant des questions laissées sans réponses.

Carsten Schloter s'est suicidé à l'âge de 49 ans. Les réactions avaient afflué, tant du côté des milieux politiques qu'économiques, exprimant de concert "choc" et "consternation" et saluant les qualités humaines et d'entrepreneur du défunt.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes