David Cameron rejette le projet de taxe financière à Davos

Conflit israélo-palestinien, coopération africaine et crise européenne, le deuxième jour du Forum économique mondial (WEF) s'est révélé copieux. Le Premier ministre britannique David Cameron a critiqué avec virulence le projet franco-allemand de taxe sur les transactions financières."Ce projet, à un moment où nous nous efforçons d'assurer la croissance de nos économies, est tout simplement de la folie", a déclaré jeudi à Davos (GR) David Cameron, qui défend la place financière londonienne. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes