Credit Suisse: amende de 1,2 milliard de dollars possible

L'avocat genevois Douglas Hornung estime que le Credit Suisse pourrait payer une amende de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard de francs) dans le cadre du conflit fiscal avec les Etats-Unis. La banque HSBC pourrait être condamnée de son côté à verser 1 milliard de dollars.

"Aux yeux des Américains, cinq banques actuellement visées sont plus coupables qu'UBS si bien que l'amende sera nécessairement plus importante, en tous cas pour HSBC et Credit Suisse", a déclaré Douglas Hornung, dans une interview au supplément de "L'Agefi" publiée lundi. Pour mémoire, UBS a payé 780 millions de dollars d'amende et livré plus de 4500 clients.

Julius Baer pourrait devoir verser quelques centaines de millions. Au sujet des banques cantonales de Zurich et Bâle, que certains estiment mal parties, l'avocat genevois explique que les Américains ne veulent pas une série de faillites bancaires mais une énorme amende.

Quatre procédures en cours

Dans l'affaire d'un employé de HSBC qui avait perdu fin avril devant le Tribunal pénal fédéral au sujet de la plainte contre la décision du Conseil fédéral de livrer son nom, Douglas Hornung, son avocat, précise qu'il reste quatre procédures civiles en cours.

A Genève, le Tribunal de première instance a interdit à Credit Suisse de communiquer les données d'une personne, selon Douglas Hornung. "On attend maintenant que le Tribunal confirme la mesure super urgente de janvier", peut-on lire dans l'interview.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes