Credit Suisse a plus que doublé son bénéfice net en 2013

Credit Suisse a plus que doublé son bénéfice net en 2013 à 3,07 milliards de francs, contre 1,35 milliard l'année précédente, en dépit des importantes provisions pour litiges qui ont pesé sur sa rentabilité l'an dernier. Le numéro deux bancaire helvétique se dit confiant dans la poursuite de ses objectifs.

"En 2013, nos priorités ont été de continuer à améliorer notre rentabilité, à renforcer notre capitalisation et à réduire les risques et l'exposition à l'endettement, tout en augmentant nos parts sur les marchés cibles", a déclaré jeudi le directeur général Brady Dougan à Zurich. L'Américain estime avoir bien avancé sur ces fronts.

Le résultat total avant impôts s'établit, lui, à 4,46 milliards de francs, soit en progrès de 136% par rapport à 2012. Au seul quatrième trimestre, le bénéfice net distribuable aux actionnaires s'inscrit à 267 millions - y compris les nouvelles provisions pour litiges de 514 millions - après 263 millions voici un an à la même période.

Comme annoncé en octobre, le groupe a séparé ses activités en unités stratégiques et non stratégiques au sein de ses divisions. Les premières affichent un bénéfice de 7,1 milliards pour un rendement des fonds propres de 13%, démontrant, selon Brady Dougan, "la vigueur de nos activités de base".

Environ un milliard de provisions

Mais la deuxième banque helvétique a dû provisionner près de 1 milliard de francs pour divers litiges en cours, selon le chef des finances, David Mathers. Un montant qui a significativement grevé la rentabilité du groupe l'an passé, a-t-il admis.

Côté coûts, la banque se dit en bonne voie pour réduire ses frais de plus de 4,5 milliards de francs d'ici à 2015. En 2013, elle a réalisé 3,1 milliards d'économies, et abaissé de 8% les charges totales de rémunérations et indemnités. Au 31 décembre, l'établissement employait 46'000 personnes, soit 1400 de moins qu'une année auparavant.

Bon démarrage en 2014

Au chapitre des perspectives, Credit Suisse relève que, jusqu'ici, les résultats s'inscrivent "dans la lignée des bons démarrages" des années précédentes, avec des variations selon les activités. L'établissement ambitionne de réaliser un rendement des fonds propres de 15% pour le cycle en cours.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes