Coop renonce aux tickets de caisse contenant du bisphénol A

D'ici la fin de l'année, les supermarchés Coop ne rendront plus à la clientèle des tickets de caisse contenant du bisphénol A. Bien que les effets de cette substance restent contestés sur le plan scientifique, le distributeur prend en compte les doutes de sa clientèle et de ses collaborateurs.

Après des tests effectués depuis le début de l'année, Coop a opté pour des tickets sans bisphénol. Le nouveau papier thermique aura le même aspect et la même texture que l'ancien mais contiendra un révélateur nommé Pergafast au lieu du bisphénol A, indique lundi le détaillant dans un communiqué.

Ces deux substances entrent dans la fabrication du papier thermique de caisse. Le nouveau papier sera utilisé dans tous les supermarchés Coop ainsi que dans toute la ligne de magasins affiliés à la coopérative, tels par exemple les Brico-Loisirs, les Interdiscount ou Toptip/Luminart.

Les magasins Fust, Christ Montres & Bijoux, The Body Shop et les pharmacies Coop Vitality sont quant à eux déjà passés aux tickets sans bisphénol.

Système hormonal

Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique controversé, susceptible notamment d'affecter le système hormonal et de provoquer plusieurs types de cancer. Cette substance chimique n'est pas interdite en Suisse.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) estime que ce n'est qu'à hautes doses que le BPA développe des effets négatifs sur la fécondité et le développement foetal. Selon lui, une interdiction conduirait les fabricants à se tourner vers d'autres matières plastiques, dont la toxicité est moins bien connue.

Avant d'envisager une quelconque mesure sanitaire, le gouvernement veut attendre les conclusions d'un rapport sur les risques et les bénéfices liés à l'utilisation du bisphénol A, dont la publication est prévue pour la fin de l'année.

/SERVICE


Actualisé le