Commerce extérieur: exportations record en octobre

Le commerce extérieur de la Suisse affiche une forte croissance en octobre. Les exportations en particulier ont progressé de 8,1%, marquant un niveau mensuel record à 19,8 milliards de francs. Pratiquement toutes les branches ont soutenu cette progression, mais le secteur de la bijouterie et joaillerie a particulièrement brillé.

En termes réels, soit corrigés de l'inflation, les exportations affichent une progression sur un an de 5,3%, selon les données publiées par l'Administration fédérale des douanes (AFD). Au final, les exportations ont connu leur plus forte plus forte croissance depuis un an et demi.

De leur côté, les importations ont progressé de 3,1% (+0,2% réel) à 16,5 milliards de francs. Au final, la balance commerciale pour octobre boucle avec un excédent record de 3,3 milliards de francs.

Sur la période janvier - octobre, les exportations totalisent 174,5 milliards de francs, en hausse de 3,6% (+2,8% réel) et les importations 149,6 milliards, en progression de 1,5% (mais -0,4% réel). Sur ces dix mois, la balance commerciale affiche ainsi un solde positif de 24,9 milliards.

Bonne santé globale

En octobre, pratiquement tous les secteurs ont contribué à la croissance des exportations, à l'instar du secteur de la bijouterie et joaillerie, qui a affiché un bond de 36,2%. La branche de la chimie-pharmacie a vu ses ventes à l'international se renforcer de 8%, tout comme celle des instruments de précision (+6,3%).

L'industrie métallurgique, et celle des denrées alimentaires, des boissons et du tabac, ont toutes deux enregistré une croissance de leurs exportations de 6,1%. Seules les industries des matières plastiques (-0,4%) et du papier et des arts graphiques (-3,7%) ont reculé.

Par région, les exportations ont bondi d'un quart vers l'Amérique du Nord, à 2,96 milliards de francs. L'Asie a affiché une croissance de 9,2% à 4,36 milliards. Les ventes à l'Europe se sont accrues de 5,4% à 11,25 milliards. Seules l'Afrique (-15%) et l'Amérique du Sud (-5,5%) ont reculé.

Importations stables

Du côté des importations, le mois sous revue présente globalement une stagnation en termes réels, souligne l'AFD. Un repli de 4% a été constaté pour les produits énergétiques (électricité, carburants, combustibles, huiles brutes), pour un total de 1,05 milliard de francs.

Sous l'effet d'une baisse des prix, ils présentent toutefois une augmentation en termes réels. Les importations de matières premières et demi-produits perdent également des plumes (-1,6%) à 3,72 milliards.

Les importations de biens d'équipement se sont en revanche accentuées de 8% à 4,12 milliards de francs, poussées notamment par l'envol de l'aéronautique et des véhicules ferroviaires. Hausse également pour les biens de consommation (+4,3%) à 7,6 milliards de francs, grâce notamment à un accroissement des importations horlogères (+51%).

/ATS


Actualisé le