Brésil: six cimentiers, dont Holcim, accusés d'entente sur les prix

Six cimentiers présents au Brésil se sont entendus pour fixer les prix, entravant la concurrence, a conclu le Ministère de la justice après une longue enquête. Figurant parmi les sociétés visées, le st-gallois Holcim a fourni toutes les informations requises aux autorités brésiliennes.Dans un communiqué diffusé mardi, le groupe établi à Jona affiche son désaccord quant aux conclusions de l'enquête concernant sa filiale brésilienne. Holcim souligne n'avoir jamais agi de manière illégale, comme la multinationale l'a déjà indiqué au Ministère de la justice. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes