Bourse suisse: le SMI finit en vert, soutenu par les données US

La Bourse suisse a commencé la semaine sur une note positive. Après un début de séance nettement négatif, les indices se sont repris jusqu'en milieu de journée, limitant nettement les pertes. La situation en Ukraine a pesé sur les marchés européens. Des données américaines meilleures que prévu dans l'après-midi ont en revanche soutenu la tendance.

Les chiffres d'affaires du commerce de détail américain ont dépassé les attentes, tout comme les chiffres trimestriels de Citigroup. Par ailleurs, Wall Street se reprenait bien en début de séance.

En Suisse, le Swiss Market Index (SMI) a été freiné par Nestlé, qui était traitée hors dividende. L'indice des valeurs vedettes a terminé sur un gain de 0,17% à 8312,90 points. Le SLI a reculé de 0,15% à 1271,73 points et le SPI a gagné 0,60% à 8125,61 points. Sur les 30 blue chips, 18 ont reculé et douze progressé.

Nestlé a reculé de 1% ou 70 centimes, réduisant nettement ses pertes dans l'après-midi. Le titre était traité hors dividende de 2,15 francs.

Les deux poids lourds pharma Novartis et Roche ont gagné respectivement 1,3% et 1,4%, soutenant l'indice. Dans une étude sectorielle, Jefferies a relevé l'objectif de cours des deux titres. Les autres gagnants sont notamment Swatch Group (+1,1%), Syngenta (+1,1%) et Transocean (+0,9%).

Après ses chiffres trimestriels, Kühne+Nagel a reculé de 2,6%. Le chiffre d'affaires a déçu les attentes des analystes, le résultat opérationnel et le bénéfice net les ont comblées. Les réactions des analystes ont été mitigées. L'effet négatif des cours de change et la pression constante sur les prix ont pesé sur le résultat.

A part Kühne+Nagel, les gros perdants se trouvent parmi les cycliques Adecco (-3,3%), Holcim (-1,6%), tous deux sans information spécifique, ainsi que Clariant (-2,4%). Pour ce dernier, Berenberg a réduit la recommandation à "hold" de "buy" et abaissé l'objectif de cours. Après un exercice 2013 fort, les analystes considèrent que 2014 sera une année de transition pour Clariant, avec une croissance limitée du chiffre d'affaires.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes