Bon début d'année pour les exportations horlogères

L'année a bien commencé pour l'industrie horlogère suisse, avec des exportations pour 1,56 milliard de francs en janvier. Ces ventes s'inscrivent en hausse de 5,6% sur celles du mois de référence de 2013, dont le niveau avait déjà été "remarquable", relève la Fédération horlogère suisse (FH).

Les exportations de montres-bracelets ont totalisé 2,2 millions de pièces, en hausse de 2,5% sur un an, selon la statistique publiée jeudi. Leur valeur s'est affichée à 1,47 milliard de francs, soit 4,6% de plus qu'en janvier 2013. Les ventes à l'étranger d'autres produits horlogers ont pour leur part augmenté de 24,9%, à 92,1 millions de francs.

L'acier donne le ton

Les montres en métaux précieux n'ont pas participé à la croissance de la valeur, analyse la FH. C'est l'acier qui a sur ce plan donné le ton (+4,3% à 571,8 millions de francs).

En nombre de pièces, la catégorie autres matières - qui incluent les matières synthétiques - a connu une très forte progression, de 29% à 654'600 unités. Les garde-temps en acier et autres métaux se sont inscrits en recul, de respectivement -2,9% à 1,14 million de pièces et -22% à 249'300 pièces.

La croissance la plus forte aussi bien en nombre de pièces qu'en valeur a été le fait des montres entre 200 et 3000 francs (prix export). Les exemplaires à plus de 3000 francs ont plus légèrement progressé en nombre et en valeur, alors que les montres à moins de 200 francs ont marqué le pas.

Hong Kong toujours loin en tête

Plaque tournante asiatique, Hong Kong reste toujours loin en tête pour les exportations horlogères suisses, même si sa part en termes de valeur a reculé en janvier de 7,7% sur un an.

Deuxième marché, les Etats-Unis ont pour leur part affiché la plus forte progression en 18 mois, de 22,8% sur un an à 178,7 millions de francs (11,4% des exportations). La Chine affiche une petite augmentation de 1,8% à 110,2 millions de francs et le Japon un bond de 17% à 91,3 millions. Les Emirats arabes unis se distinguent aussi, avec une hausse de 31,4% à 85,5 millions.

Parmi les principaux pays importateurs européens, seul le Royaume-Uni a connu en janvier une progression, de 9,4% en rythme annuel à 63,6 millions de francs. Les exportations vers l'Allemagne (-2,1% à 90,6 millions), la France (-5,8% à 80,1 millions) et l'Italie (-9% à 72,3 millions) ont, en revanche, fléchi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus