Bénéfice brut de la BCV en baisse de 5% au premier trimestre

Le groupe BCV (Banque cantonale vaudoise) a vu son bénéfice brut reculer de 5% au premier trimestre 2013, à 115 millions de francs. Les revenus sont en baisse de 4% par rapport à la même période de l'année précédente, à 244 millions.Ce recul est essentiellement lié à la réduction de 7% des revenus des opérations d'intérêt, qui s'établissent à 124 millions, a indiqué jeudi la BCV dans un communiqué.Cette évolution à la baisse s'explique notamment par la persistance d'un environnement de taux d'intérêts bas. En outre, le groupe a replacé ses liquidités principalement auprès de la Banque Nationale Suisse (BNS), dans un souci de gestion prudente du risque interbancaire. Enfin, la baisse de la croissance des affaires hypothécaires en 2012 a impacté cette source de revenus.Négoce en hausseLes revenus des opérations de négoce sont en revanche en nette hausse de 11% à 30 millions de francs. Ils bénéficient essentiellement de la reprise de l'activité d'émission de produits structurés.Globalement, les charges connaissent une baisse à 130 millions de francs. Les charges de personnel reculent de 2% à 83 millions, tandis que les autres charges d'exploitation diminuent de 1%, à 47 millions de francs.Le bilan affiche une progression de 4% à 41,5 milliards de francs. Les créances hypothécaires augmentent de 0,8% à 23,1 milliards, l'objectif étant d'atteindre une croissance de 4% annuelle, selon le groupe. Les autres crédits sont stables à 5,1 milliards.Épargne en hausseAu passif du bilan, les dépôts d'épargne continuent de progresser, augmentant de 318 millions de francs à 12,6 milliards. La masse sous gestion du groupe augmente de 6%, pour atteindre 86,4 milliards. Les apports nets de nouveaux fonds s'inscrivent à 1,3 milliard de francs.Dans l'ensemble, le groupe bancaire vaudois se dit satisfait "de la bonne marche des affaires", dans la continuité de l'année passée. /SERVICE


Actualisé le