BCZ: Le bras de fer avec les Etats-Unis pourrait durer encore un an

Le bras de fer fiscal entre Berne et Washington n'est pas près de trouver son épilogue, selon la Banque cantonale de Zurich (BCZ). L'établissement ne s'attend pas à ce qu'un accord sur le montant concret des amendes soit trouvé avant la fin 2014.

Cette prévision a été confirmée mercredi à l'ATS par un porte-parole de la BCZ, qui revenait sur une information diffusée par la "Basler Zeitung". Pour mémoire, la Banque cantonale de Zurich fait partie des établissements financiers helvétiques jugés coupables d'aide à l'évasion fiscale par la justice américaine .

A l'image d'une douzaine de banques suisses, la BCZ se trouve dans la catégorie 1 du programme de régularisation proposé par les Etats-Unis pour tirer un trait sur le passé. Ce groupe comprend les établissements déjà sous le coup d'une procédure du Département américain de la Justice. Au nombre de ceux-ci figurent notamment Credit Suisse et Julius Baer.

Quelque 300 autres banques doivent décider d'ici à la fin de l'année si elles veulent faire partie du programme de régularisation et, le cas échéant, dans laquelle des trois autres catégories elles veulent figurer.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus