Augmentation de l'activité sismique à St-Gall ces derniers jours

Les responsables du projet de géothermie à St-Gall ont mesuré une faible augmentation de l'activité sismique ces dix derniers jours. Ils ont décidé d'arrêter de forer avant d'avoir atteint la profondeur visée. Les tests pourront malgré tout être conduits comme prévu.

La plus forte des secousses a atteint une magnitude de 0,9, ont indiqué les responsables vendredi. Le Service sismologique suisse recense les activités à partir d'une magnitude de 1.

Par mesure de précaution, les travaux de forage ont été stoppés à une profondeur de 4386 mètres, soit moins de 100 mètres avant le but. Cela n'affectera en rien la suite des travaux car la couche géologique visée a été atteinte.

Prochaine étape: la stabilisation et l'équipement en conduite du puits. Des tests de production de gaz et d'eau seront ensuite menés. Il n'est pas exclu que de nouvelles secousses se produisent, selon Marco Huwiler, chef du projet.

55'000 francs d'indemnités

Le 20 juillet, un séisme de 3,5 était survenu à St-Gall, forçant les autorités à suspendre momentanément les travaux. Ceux-ci ont repris fin août.

A la suite du tremblement de terre, la ville a enregistré 310 annonces de dommages - pour la plupart des fissures aux bâtiments. Des indemnités à hauteur de 55'000 francs ont été versées.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus