La Mobilière ne cherche pas à acquérir Nationale Suisse

La Mobilière a dégagé en 2013 un bénéfice net en croissance de 62,2% sur un an à 383,4 millions de francs. Le groupe coopératif bernois d'assurances n'a pas pour ambition d'acquérir Nationale Suisse, malgré une participation de 19,2%.

La performance d'ensemble de l'exercice écoulé a réjoui Markus Hongler, directeur général de la Mobilière, qui s'exprimait vendredi à Berne. Pour rappel, des charges extraordinaires de 190 millions de francs affectés aux caisses de prévoyance du personnel avaient pesé sur le résultat de 2012.

Dossier Nationale Suisse

Markus Hongler a évidemment été questionné sur la signification de la montée en puissance l'automne dernier de la Mobilière dans le capital de l'assureur Nationale Suisse. Il a dit que sa société n'avait pas pour projet de racheter son concurrent bâlois. "Nous nous sentons bien dans la situation actuelle."

La Mobilière détient désormais 19,2% de Nationale Suisse, une participation étoffée en novembre 2013 qui en fait le premier actionnaire de référence. Dans la foulée, l'assureur st-gallois Helvetia avait lui aussi accru son nombre d'actions pour détenir 17,7% de groupe bâlois.

"Nous sommes conscients que Nationale Suisse n'apprécierait pas de nous voir accroître notre participation", a ajouté le directeur général de la Mobilière. Pour mémoire, son homologue de Nationale Suisse, Hans Künzle, avait déclaré en décembre dernier que dépasser les 20% constituerait un acte hostile.

La prise de participation de novembre a permis d'"assurer" la collaboration au niveau opérationnel, a complété Markus Hongler. La Mobilière et Nationale Suisse coopèrent notamment pour l'heure dans les domaines de l'assurance dommage et la lutte contre l'escroquerie à l'assurance.

Primes en croissance

Pour revenir aux comptes, la Mobilière s'est appuyé l'an passé sur un résultat technique qui a progressé de 43,9 millions de francs pour atteindre 137,4 millions, grâce aux affaires non-vie. Le résultat financier s'est en revanche contracté à 298,4 millions, contre 359 millions en 2012.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes