Alpiq supprime 450 emplois, dont la moitié en Suisse

Alpiq veut supprimer 450 de ses 10'800 emplois, dont la moitié environ en Suisse, pour redresser sa rentabilité. Le groupe énergétique a vu son bénéfice net fondre de 57% au cours des neuf premiers mois de l'année à 180 millions de francs. Le siège devrait quitter Neuchâtel.L'exercice 2011 bouclera sur une perte, pour un montant non précisé, en raison de correctifs de valeurs et de provisions, a indiqué vendredi Alpiq. Le plan de restructuration vise à recentrer le groupe sur son coeur d'activité, à simplifier son organisation ainsi qu'à diminuer ses coûts et son endettement. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus