Aidés par la pluie, escargots et limaces s'attaquent aux cultures

Escargots et limaces rencontrent en ce moment des conditions paradisiaques dans les champs. Le temps humide leur permet de se déplacer plus facilement à travers les cultures, où leur appétit féroce fait de gros dégâts.

"Chez un paysan, les escargots ont englouti un champ d'un hectare d'oignons ce printemps", raconte Rene Steiner, enseignant à Inforama, le centre de formation, conseil et de congrès pour l'agriculture et l'économie ménagère rurale du canton de Berne, interrogé par l'ats. "Les escargots ont tout mangé, de la tige aux racines en passant par les feuilles."

En ce moment, ils rencontrent des "conditions paradisiaques", explique-t-il. D'après Georg Feichtinger, expert pour la protection des plantes du canton de Zurich, la population des gastéropodes continue à grandir fortement, après une année 2012 déjà très humide, et donc bénéfique.

En une nuit ou deux

Et comme les cultures poussent lentement, ils peuvent s'y attaquer plus longtemps. Ainsi, la destruction complète d'un champ par ces mollusques terrestres est tout à fait possible, assure le spécialiste zurichois.

"Il est ainsi arrivé qu'on compte jusqu'à cinq limaces par mètre carré", remarque-t-il. Pour un champ comptant entre 20 et 30 plantes par mètre carré, il leur faut entre une et deux nuits pour avaler l'entier de la production.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus