Affichage des prix: plus de 20% des bijouteries épinglées

Les bijouteries romandes et tessinoises n'affichent pas toujours correctement leurs prix. Une inspection de 267 magasins dans six cantons latins révèle que plus de 20% d'entre eux ne respectent pas les prescriptions relatives aux prix indiqués en vitrine et à l'intérieur de la boutique.

Parmi les bijouteries contrôlées, 22% d'entre elles ne présentent pas convenablement les prix en vitrine et pratiquement autant, soit 23%, n'indiquent pas les prix à l'intérieur du magasin de manière conforme à la loi, a révélé mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Outre-Sarine, ce sont les salons de coiffure et les instituts de beauté qui ont été la cible de contrôles des services cantonaux compétents, sous la coordination du SECO. Mille quatre cent septante-six établissements ont été inspectés.

Faire le nécessaire

Dans les 18 cantons alémaniques passés en revue, l'affichage des prix des services est incomplet dans 30% des salons de coiffure et celui relatif aux marchandises dans 20% d'entre eux. Ces taux atteignent respectivement 21 et 13% pour les instituts de beauté, et 25 et 10% pour les établissements de pédicure et/ou de manucure, précise le communiqué de l'Administration fédérale.

Le SECO a communiqué ces résultats aux associations économiques concernées. Elle les a priées de faire le nécessaire afin que leurs membres respectifs améliorent l'indication des prix.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus