Achats de Noël: les commerçants tirent un bilan positif

Les commerçants suisses se frottent les mains. A la veille de Noël, les clients se sont rués dans leurs magasins et n'ont pas lésiné sur les dépenses. Et la saison n'est pas terminée.

Les journées de samedi et dimanche, mais surtout celle de lundi 23 décembre, ont été très satisfaisantes, a indiqué à l'ats une porte-parole de Migros, Monika Weibel. Dans la majorité des régions, les chiffres d'affaires sont restés à un niveau comparable aux années précédentes, voire plus haut, a constaté Migros.

Même son de cloche à la Coop. "La période des fêtes s'est bien déroulée et nous sommes contents", a déclaré son porte-parole Urs Meier. Jelmoli a aussi le sourire. Selon le magasin zurichois, les ventes du dimanche étaient même déjà bonnes au début de l'Avent.

Cette année a été particulière en raison des nombreuses offres proposées par les commerçants. Alors que les prix sont généralement réduits après les fêtes de Noël, de nombreux articles étaient déjà en soldes, notamment dans les magasins de mode.

Les incontournables

Les marchandises les plus vendues restent les mêmes d'année en année. Pour les enfants, les Playmobil, poupées, puzzles ou Lego ont toujours la cote. Les poupées "Monster High" ou les tablettes interactives ont eu beaucoup de succès, a observé Monika Weibel.

Pour les plus grands, lingerie, parfums et bijoux restent très convoités, ainsi que les chemises, cravates et châles en cachemire. Dans la catégorie multimédia, tablettes, smartphones, consoles de jeu ou télévision, continuent aussi à avoir la cote.

La neige précoce en montagne a par ailleurs été favorable à la vente d'articles de sport. Enfin, dans les produits alimentaires, les classiques ont à nouveau fait recette: fondues chinoises et filets en croûte restent incontournables.

Le sourire après Noël

Même si les jours avant Noël sont très importants pour les magasins, l'agitation n'est pas terminée pour autant: les gens sont en vacances et ont le temps de faire les boutiques.

Les clients sont aussi nombreux à se rendre dans les magasins pour échanger leurs cadeaux ou utiliser leurs bons. En somme, les commerçants continuent à avoir le sourire après les fêtes.

/ATS


Actualisé le