AMEC va mettre la main sur Foster Wheeler, basé à Baar (ZG)

Le groupe d'ingénierie britannique AMEC va mettre la main sur la société d'origine américaine basée à Baar (ZG) Foster Wheeler AG pour 3,3 milliards de dollars (2,97 milliards de francs). Il renforce ainsi sa présence dans le secteur pétrolier et les régions à forte croissance.

AMEC a obtenu le soutien de la direction de Foster Wheeler et signé un "accord définitif" à la suite de son offre de rachat annoncée le 13 janvier, annonce-t-il dans un communiqué publié jeudi.

La nouvelle entité ainsi formée pèsera environ 10 milliards de dollars de chiffres d'affaires, précise Foster Wheeler dans un communiqué distinct.

AMEC veut racheter son concurrent pour moitié en actions et pour moitié en cash: il offre 0,8998 de ses propres actions et 16,00 dollars en numéraire pour chaque titre Foster Wheeler. Il devra pour cela émettre environ 90 millions de titres au profit des actionnaires de sa cible.

Moteur important

Le prix de cette opération représente une prime de 13,8% par rapport à celui de l'action de Foster Wheeler au 26 novembre, date à laquelle des informations sur une possible fusion des deux groupes avaient commencé à émerger, calcule Foster Wheeler. Ce dernier versera, de son côté, un dividende exceptionnel de 40 cents par titre à ses actionnaires avant la finalisation de l'opération.

"L'opération augmentera fortement les bénéfices d'AMEC et est, selon nous, le plus important moteur à court et moyen terme" pour le groupe britannique, estiment les analystes de Canaccord Genuity.

Selon le directeur général d'AMEC, Samir Brikho, le rapprochement entre les deux groupes "est une occasion unique pour tous les actionnaires, les clients et les employés".

Croissance à deux chiffres des résultats

Sur le plan financier, cette opération devrait engendrer une croissance à deux chiffres des bénéfices durant la première année après sa finalisation. Elle devrait, en outre, entraîner des synergies annuelles de coûts d'au moins 75 millions de dollars.

La finalisation de la transaction, suspendue au vote des actionnaires d'AMEC et au feu vert des autorités de la concurrence, est attendue au second semestre de 2014. A l'issue de l'opération, les actionnaires de Foster Wheeler détiendront environ 23% du capital d'AMEC.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus